Alberto MORAVIA - Lettre dactylographiée signée (Le Conformiste / La Belle Romaine)

lettre-signature-autographe-alberto-moravia-1
lettre-signature-autographe-alberto-moravia-1bis

Alberto MORAVIA - Lettre dactylographiée signée (Le Conformiste / La Belle Romaine). En savoir plus

2 490,00 €

Disponible

Description de l'article « Alberto MORAVIA - Lettre dactylographiée signée (Le Conformiste / La Belle Romaine) »

  • Type de document : Lettre dactylographiée signée
  • Format : 21,9 x 28 cm
  • Auteur : Alberto MORAVIA
  • Destinataire : Lydia HOLLAND
  • Date de rédaction : Début des années 50
  • Etat : Assez bon : marques et traces de manipulations (voir photos)


Lettre dactylographiée signée d'Alberto MORAVIA adressée à sa traductrice, Lydia HOLLAND, sans lieu ni date (probablement 1950 ou 1951). 1 page en italien sur papier pelure d'oignon. Il l'informe que La Belle Romaine (La Romana) a été un succès en Angleterre et aux Etats-Unis et que sa traduction a indubitablement contribué à ce succès, il lui en est reconnaissant. Sa lettre à peine reçue, il lui a envoyé une copie de l'édition américaine du roman. Il lui demande si elle l'a reçue  :

"Come lei avra' saputo, la Romana ha avuto molto successo cosi' in Inghilterra come in America. E indubbiamente la sua traduzione ha contribuito molto a questo successo di che le sono grato. Appena ricevuta la Sua lettera mi affretai a inviarle una copia del romanzo nell edizione americana. L'ha ricevuta ?".

Il poursuit en l'informant que son travail se passe bien et qu'il vient de terminer un long roman qui s'intitulera Le Conformiste (Il Conformista). Pour l'instant il doit le recopier mais dès qu'il sera publié il s'empressera de le lui envoyer, sans doute d'ici un an ou un peu moins. D'ici là il publiera d'abord une collection complète de ses nouvelles. Il est content qu'elle ait aussi travaillé et il espère qu'il pourra voir cette fois son livre :

"Il mio lavoro va bene e ho finito un lungo romanzo c che si intitolera' Il Conformista. Adesso lo sto copiando e appena l'avro' pubblicato, mi affrettero' a mandarglielo, tra un anno circa o poco meno. Intanto, prima pubblichero' una raccolta completa delle mie novelle. Mi fa piacere che anche Lei abbia lavorato e spero di poter vedere a mia volta il suo libro."

Il termine sa lettre en lui demandant si elle vient en Italie et lui dit qu'aujourd'hui même il déjeune avec Mario PRAZ, Ian GREENLEES et Stanislao LEPRI :

"Non viene in Italia ? Proprio oggi siamo stati a pranzo da Praz insieme con Greenlees e con Lepri."

Mario PRAZ (Rome, 6 septembre 1896 - Rome, 23 mars 1982) est un écrivain italien, historien de l'art et critique littéraire dont les ouvrages portent principalement sur les cultures française, anglaise, allemande, russe, espagnole  et italienne. Journaliste, universitaire, traducteur, il a rassemblé une collection de mobilier et d'objets d'art de la période néoclassique, aujourd'hui accessible à son ancien domicile de Rome.

Ian GREENLEES est né le 10 juillet 1913 et décédé le 22 juillet 1988. De 1934 à 1936 il est Lecteur de Littérature Anglaise à l'Université de Rome. En 1940 il devient Directeur du British Institute à Rome, mais avec le début de la guerre il est contraint de rentrer en Angleterre. Il fait partie de l'armée Britannique et participe aux campagnes d'Afrique du nord et d'Italie. En 1943 il soustrait la station émettrice Radio Bari du contrôle des fascistes et il fonde la première radio libre italienne en diffusant des programmes anti-fascistes. Durant cette période il est en contact avec de nombreux intellectuels et résistants italiens et il se lie d'amitié avec Mario PRAZ, Garde MORANTE et Alberto MORAVIA.

Stanislao LEPRI (Rome, 1905 - Paris, 1980) est un artiste italien, compagnon de Leonor FINI. De son vivant, seul un cercle restreint de collectionneurs, de critiques et de marchands d'art a su apprécier son œuvre et le présenter au public dans des expositions, catalogues et publications monographiques.

La Belle Romaine est paru en 1947 et a été adapté au cinéma en 1954 par Luigi ZAMPA.

Le Conformiste est paru en 1952. Il a finalement été traduit en anglais non par Lydia HOLLAND mais par Angus DAVIDSON. Il a été adapté au cinéma en 1970 par Bernardo BERTOLUCCI avec Jean-Louis TRINTIGNANT et Stefania SANDRELLI dans les rôles principaux. Jean-Louis TRINTIGNANT dira plus tard « Le roman d’Alberto Moravia, Le Conformiste, m’avait fasciné, mais le rôle que me proposait Bertolucci ne me plaisait pas trop. Je lui ai donc écrit, lui faisant part de mes doutes, tout en évoquant mon grand désir de tourner avec lui que je considérais comme l’un des réalisateurs les plus bouleversants du cinéma italien. Puis nous nous sommes vus, et il m’a convaincu que le plus intéressant, dans ce scénario, était tout ce qui était suggéré à travers le film, le non-dit. C’est pour cela que j’ai travaillé d’arrache-pied. C’est sans doute ce que j’ai fait de mieux au cinéma.»

Document original garanti authentique vendu avec facture. Livraison OFFERTE en France métropolitaine.



L'AVIS D'AUTOGRAPHES.COM

Contenu de premier plan pour cette lettre du grand écrivain italien à sa traductrice.


NOTE BIOGRAPHIQUE

Alberto MORAVIA

Alberto Moravia, pseudonyme d’Alberto Pincherle, né le 28 novembre 1907 à Rome et mort le 26 septembre 1990 à Rome, est un écrivain italien.

Voir les Voir le articles trouvés article trouvé Pas d'articles trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. voir l'article Aucun article n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..
lettre-signature-autographe-alberto-moravia-1
Alberto MORAVIA - Lettre dactylographiée signée (Le Conformiste / La Belle Romaine)