Henri-Dominique LACORDAIRE - Lettre autographe signée à propos de ses prédications (1850)

Henri-Dominique LACORDAIRE - Lettre autographe signée adressée à une dame (9 janvier 1850). En savoir plus

350,00 €

Disponible

Description de l'article « Henri-Dominique LACORDAIRE - Lettre autographe signée à propos de ses prédications (1850) »

  • Type de document : Lettre autographe signée
  • Dimensions : 18,6 x 24,3 cm
  • Auteur : Henri-Dominique LACORDAIRE
  • Destinataire : Une dame
  • Lieu de rédaction : Paris
  • Date de rédaction : 9 janvier 1850
  • Etat : Bon (voir photo)


Lettre autographe signée d'Henri-Dominique LACORDAIRE adressée de Paris à une dame, le 9 janvier 1850. 1 page.

 

"Paris, 9 janvier 1850
 
Madame,

Je regrette beaucoup de ne pouvoir être présent à la bonne oeuvre dont vous me faites l'honneur de m'entretenir dans votre lettre du 5 de ce mois. Retenu à Paris par mes prédications, qui durent de Toussaint à la Quasimodo, et parmi lesquelles je fais toujours la part de la charité, il m'est impossible de satisfaire aux demandes que l'on veut bien m'adresser de province. C'est pourquoi, l'an dernier et cette année, j'ai été obligé de refuser plusieurs personnes de Rouen qui avaient eu la même pensée que vous m'exprimez.

Veuillez agréer, Madame, avec tous mes regrets, l'hommage de mes sentiments respectueux.

Fr. Henri-Dominique Lacordaire
des Fr. Préch."

 

En janvier 1834, sur la proposition de Frédéric OZANAM, fondateur de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, Henri LACORDAIRE débute une série de conférences au collège Stanislas. Très vite ces conférences rencontrent un très grand succès, au-delà même des étudiants. Monseigneur de QUELEN, l'archevêque de Paris, lui demande de prêcher en 1835 pour le Carême à la cathédrale Notre-Dame de Paris, dans le cadre des Conférences de Notre-Dame, spécialement destinées à l'initiation de la jeunesse au christianisme. La première conférence de LACORDAIRE a lieu le 8 mars 1835. En raison du succès immédiat rencontré par ses prédications, il poursuit l'expérience l'année suivante. Mais en 1836, face tant au succès considérable qu'aux attaques violentes dont il est l'objet, notamment sur ses faiblesses théologiques, LACORDAIRE décide d'interrompre les conférences et se retire à Rome chez les jésuites.

Rentré en France en 1837, Henri LACORDAIRE envisage dans un premier temps de fonder un ordre, mais écarte rapidement ce projet difficilement réalisable. Il choisit alors d'entrer dans un ordre existant, celui des Frères prêcheurs (Dominicains), choix que sa vocation de prédicateur rend naturel. A sa prise d'habit le 9 avril 1839, à Rome, au couvent de Sainte-Marie-sur-Minerve, il reçoit le nom de Dominique et signe désormais "Henri-Dominique Lacordaire".

En 1841, Henri-Dominique LACORDAIRE retourne en France, portant l'habit dominicain, théoriquement illégal depuis la Révolution, et le 14 février 1841, prêche avec succès à Notre-Dame. Il poursuit les années suivantes ses prédications à Paris et à travers toute la France.

Document original garanti authentique vendu avec facture. Livraison OFFERTE en France métropolitaine.


L'AVIS D'AUTOGRAPHES.COM

Belle lettre du célèbre prédicateur dominicain.


NOTE BIOGRAPHIQUE

Henri-Dominique LACORDAIRE 

Jean-Baptiste-Henri Lacordaire, en religion le père Henri-Dominique Lacordaire, né le 12 mai 1802 et décédé le 21 novembre 1861, est un religieux, prédicateur, journaliste et homme politique français. Restaurateur en France de l'Ordre des Prêcheurs (Dominicains) et précurseur du catholicisme libéral.

Voir les Voir le articles trouvés article trouvé Pas d'articles trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. voir l'article Aucun article n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..
lettre-autographe-henri-dominique-lacordaire-predications-1850
Henri-Dominique LACORDAIRE - Lettre autographe signée à propos de ses prédications (1850)